Découpe au couteau

Face au laser ou au jet d’eau qui ont développé le champ de l’usinage en terme de vitesse, de précision et de productivité, la découpe au couteau, technique plus ancienne, a su garder toute sa spécificité et son attractivité.

La découpe au couteau (ou découpe lame) met en œuvre différentes technologies et outils (couteaux fixes, oscillants ou rotatifs, ultrasons) qui permettent de l’appliquer à l’éventail des matériaux existants. Elle est parfaitement adaptée aux découpes complexes sur matériaux souples ou semi-rigides en plaques, en 2D (y compris dans de fortes épaisseurs) comme en trois dimensions. La finesse de la découpe au couteau permet ainsi un travail optimal sur les matériaux composites, les mousses, le caoutchouc, le plastique, mais également sur le textile, le cuir, le tissu de verre, le carton, le bois et ses dérivés.

Si son champ d’applications est vaste, la découpe au couteau offre le meilleur de son efficacité dans les domaines de la PLV, de la signalétique et du packaging, pour lesquels sa grande qualité de finition permet un gain significatif de productivité en réduisant au minimum les opérations de reprises (ébavurage, finition…).

A ce titre, la gamme MECAPRO de Mécanuméric peut être équipée de têtes de découpe au couteau en complément de la tête de fraisage, permettant ainsi une grande polyvalence et une découpe fine et précise.